Psychothérapie brève.

 

Lors des moments de la vie particulièrement difficiles: licenciement, crise relationnelle, séparation, décès, annonce d’une maladie…, nos moyens psychiques propres peuvent s'avérer insuffisants pour faire face aux difficultés. Dans le cadres de la thérapie brève, nous pourrons identifier les points forts et retrouver vos ressources pour créer une nouvelle dynamique psychique.

 Il n’est pas toujours possible de trouver en soi les ressources nécessaires pour faire face à un conflit, une crise relationnelle, un accident de parcours des échecs répétés, des blocages ou une  une prise décisionnelle difficile.

Dans les moments difficiles nous avons tous besoin de parler à quelqu’un

Nous pourrions parler de nos difficultés à nos proches mais il peut être difficile d'être entendu par eux. Les attentes et croyances de nos proches peuvent nous empêcher de bien comprendre nos propres besoins et désirs.

Pour que « parler à quelqu’un » puisse être thérapeutique, ce « quelqu’un » doit être préparé à la relation d’aide. Il doit nous garantir la confidentialité et la neutralité qui permettent l’établissement d’une relation de confiance, d’une alliance thérapeutique.

  • Les objectifs

La psychothérapie brève reste centrée sur la recherche de la solution. Le travail psychothérapeutique dans les psychothérapies brèves se concentre sur un problème précis venant perturber le fonctionnement généralement équilibré. L’objectif de la psychothérapie brève est d’aider la personne à faire face à cette difficulté circonscrite. L’art du psychothérapeute consiste à aider à identifier rapidement les nœuds du problème et les points forts sur lesquels nous pouvons nous appuyer pour le résoudre. Voir plus clair permet de débloquer les potentialités et créer une nouvelle dynamique psychique.

  • Indications

Qui peut être aidé par la psychothérapie brève?

La psychothérapie brève s’applique à toutes sortes de problèmes de nature psychologique : anxiété, stress, blocage émotionnel, problèmes relationnels, crise relationnelle, burn-out, difficulté ponctuelle à prendre une décision.

Elles sont efficaces chez les personnes dont le fonctionnement psychique reste relativement équilibré et permet une certaine stabilité. Des affections psychiques graves ou des problèmes enracinés dans le passé ne peuvent être guéris par une thérapie brève. Dans ces cas, il convient d’entreprendre une psychothérapie de soutien ou une psychothérapie psychodynamique plus approfondie.

  • Le déroulement

Comment ça se passe ?

La psychothérapie  brève se déroule en face à face.

La durée de la psychothérapie n’est pas définie de manière stricte. Le thérapeute et le patient fixent une durée souhaitée pendant laquelle le changement visé semble réalisable.  Le nombre de séance peut être prédéfini afin de stimuler le travail, et cela selon la problématique et l’objectif. La fréquence des séances indiquée est adaptée à la problématique.